Travaux au jardin, mars

Ce site utilise des cookies .En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies


... ... 

 
 
Cliquez pour agrandir l'image
Avec le mois de mars le printemps arrive, la nature et le jardinier s'éveillent et se sentent pousser des ailes.

Le printemps sera fêté le 20 mars, jour qui correspond à l'équinoxe de printemps.

Mais attention mars est également un mois très capricieux, la "belle saison", démarre en douceur et mars peut s'avérer un ennemi du jardinier.

Le temps peut varier énormément d'un jour à l'autre. De plus, les nuits sont encore fraîches et les gelées tardives toujours possibles.

Mars est une sorte de mois de transition entre la période de dormance et le réveil complet de la nature.

Encore une fois, le jardinier ne doit pas se précipiter, malgré "l'appel" des potées florales et des plants présents dans toutes les jardineries.

Si la végétation et le jardinier revivent, il en est de même pour les escargots et les limaces, la lutte redémarre !

Une bonne surveillance est de mise car les jeunes pousses les attirent et leur offrent un véritable festin.

En plus des travaux du mois, mars est également la période pour bien réfléchir à ses futures plantations et pour préparer les pots et les jardinières.

C'est le moment de faire une petite promenade dans les jardineries et de consulter les catalogues pour acheter les graines qui seront prochainement mises en végétation.

Observez bien le ciel, un arc-en ciel en mars annonce une belle année !
... ...
QUELQUES PROVERBES DE JARDINIERS :

• Brouillard en mars, gelées en mai.

• Le beau temps en mars se paye en avril.

• Le coucou ramène le printemps doux.

• Les giboulées de mars ne se perdent jamais.

• Mars qui rit sous les averses prépare en secret le printemps.

• Neige de mars brûle le bourgeon.

• Quand il tonne en mars, jardinier prend garde.

• Si mars entre en lion, il sort en mouton.

• Taille tôt, taille tard, taille toujours en mars.

Cliquez pour retrouver tous les DICTONS, MAXIMES ET PROVERBES

PLANTES VERTES OU A FLEURS D'INTERIEUR :

Rempoter les plantes vertes qui sont trop à l'étroit. Rempoter, le cas échéant,  séparément les rejetons dans du terreau bien affiné et drainé.

• Pour les plantes vertes de grande taille, impossibles à rempoter, un surfaçage est suffisant. Cela signifie qu'il faut simplement remplacer l'ancien terreau par du nouveau sur environ une dizaine de centimètres.

• Rempoter également, si nécessaire, les bonsaïs et les agrumes.

• Puisque les jours rallongent vraiment et que la luminosité et l'ensoleillement sont plus importants, commencer à augmenter progressivement les arrosages.

• Attention aux plantes qui sont placées trop près d'une fenêtre plein sud, le soleil risque de brûler les feuilles encore fragiles en cette saison. Il est préférable de les éloigner des vitres ou de les placer vers une fenêtre exposée à l'est.

• Donner de l'engrais aux plantes en bourgeons ou présentant de nouvelles pousses. Attention, en cas de rempotage, il faut attendre trois semaines, pour que la plante se réadapte, avant d'effectuer des apports d'engrais.

• Les plantes en fleurs ou en pleine croissance comme les amaryllis et les clivias recevront également une dose d'engrais et des arrosages plus fréquents.

• Bassiner et apporter de l'engrais au cactus de Pâques pour qu'il soit en pleine forme et en pleine floraison à …Pâques.

• Pour les plantes à floraison hivernale, comme le poinsettia, qui sont défleuries, tailler les tiges sur à peu près la moitié de leur longueur.

• Tailler les plantes grimpantes pour leur redonner de la vigueur en supprimant les tiges affaiblies ou malades.

• Effectuer les bouturages des plantes vertes, des cactées, des plantes grasses et des succulentes.

POTAGER :

Semer sous abri, châssis ou tunnel, les aubergines, les céleris à côtes, les céleris raves, les chicorées frisées, tous les choux, les concombres, les cornichons, les laitues pommées, les melons, les coquerets du Pérou, les piments, les poivrons, les salades comme les scaroles, les tétragones et les tomates.

• Semer directement en place et en pleine terre les bettes, les betteraves, les carottes, le cresson alénois, les épinards, les fèves, les maïs sucrés, les navets, les panais, les pissenlits, les pois, les radis, les salsifis et les scorsonères.

• Semer les herbes aromatiques comme le cerfeuil, la ciboulette, l'estragon et le persil.

• Semer au chaud sous abri les aromatiques très frileuses comme le basilic.

• Se lancer dans les semis de légumes "exotiques" comme les chayottes,  les ocas du Pérou ou les ignames.

• Planter directement en place et en pleine terre l'ail rose, les échalotes, les œilletons ou plants d'artichauts, les griffes d'asperges, les oignons de couleur et les pommes de terre.

• Penser à planter aussi des légumes anciens oubliés comme les crosnes du Japon et les topinambours.

• Repiquer en pleine terre les choux-fleurs et les laitues semées en février.

• Butter les fèves et les pois semés en février.

• Diviser les pieds de ciboulette, d'estragon, d'oseille… Dans les régions à climat peu froid, diviser la sarriette et le thym.

• Marcotter la marjolaine.

• Bouturer les végétaux comme le câprier, le laurier sauce et la verveine.

• Découvrir progressivement, en cas de beau temps,  les légumes protégés mais penser à refermer les châssis ou les tunnels le soir car les nuits sont encore froides.

ARBRES ET ARBUSTES FRUITIERS :  

• Terminer les plantations, hors période de gel,  des petits arbustes fruitiers comme les cassissiers,  les framboisiers, les groseilliers et les myrtilliers.

• Bien que la période la plus propice soit l'automne, dans une terre lourde, il est encore possible de planter, hors période de gel, des arbres fruitiers comme des cerisiers, des poiriers, des pommiers et des pruniers.

• Terminer la taille des arbres fruitiers, car elle doit être faite avant l'éclosion des bourgeons.
Appliquer ensuite un mastic à cicatriser ou du goudron de pin.

• C'est le moment d'arrêter les traitements d'hiver.

• Vers la fin du mois, effectuer un traitement, avec de la bouillie bordelaise sur les cerisiers, poiriers et pommiers avant la floraison. 

• Effectuer les greffages en fente sur le cerisier par exemple, vers la fin du mois et hors période de gelées.

• Dans les régions chaudes, bouturer les figuiers et les grenadiers.

• Nettoyer les fruitiers et bêcher autour de leur pied pour ameublir la terre. 

• Les fruitiers qui sont conduits et palissés doivent être attachés, au fur et à mesure de leur développement, afin de favoriser la fructification.

• Mettre au pied des jeunes arbres et arbustes fruitiers du fumier ou du compost décomposé.

• Surfacer et rempoter les agrumes et les oliviers cultivés en bac.

• Nettoyer les pieds de fraisiers, installer de nouveaux plants si nécessaire et faire un apport de compost ou d'engrais spécifique. Effectuer un paillage avec un plastique spécial, ou un paillis végétal.

PLANTES ET FLEURS D'EXTERIEUR :

• Semer sous abri les fleurs comme les agérates, les amarantes, les coléus, les gazanias, les pétunias, les sauges et les statices.

• Semer en pleine terre les fleurs annuelles comme les œillets d'Inde et les vivaces comme les rudbeckias.

• Planter les bisannuelles et les vivaces à floraison automnale ou hivernale.

Repiquer en godets les fleurs semées en caissette en janvier et février.

• Bouturer les plantes comme les chrysanthèmes et les fuchsias.

• Vérifier les pieds de vivaces laissées en terre, logiquement repérables par leur étiquetage.  Dégager les abords des jeunes pousses et contrôler la bonne reprise.

• Au pied des plantes vivaces comme les iris et les pivoines, étendre un lit de compost décomposé ou de fumier.

• Par beau temps, enlever les protections hivernales qui recouvrent les plantes frileuses, en surveillant le temps car, à cette époque il change rapidement, les nuits sont fraîches et les gelées encore fréquentes.

• Il est encore possible de déplacer des plantes vivaces en faisant très attention aux racines sauf si elles présentent des boutons floraux.

• Rempoter les bonsaïs d'extérieur ou les surfacer, ce qui signifie qu'il changer la terre du dessus sur une dizaine de centimètres.

BULBES ET RHIZOMES :

• Ressortir les bulbes et les rhizomes de leur lieu d'hivernage. Les contrôler et les diviser si nécessaire.

• Remettre, sous abri, en végétation les bégonias tubéreux, les cannas et les dahlias. Dans les régions chaudes, ils peuvent être mis directement en pleine terre.

• Commencer les plantations de bulbeuses à floraison estivale en pleine terre comme les anémones de Caen,  les glaïeuls et les lis.

• Couper les fleurs fanées des bulbes, avec la tige et laisser le feuillage jaunir en place ainsi la sève se concentrera dans le bulbe qui engrangera des réserves pour les floraisons futures.

• Diviser les petits bulbes qui se naturalisent et qui sont trop denses comme les crocus et les perce-neige.

• Contrôler les bulbes qui sont à conserver et jeter sans hésiter ceux qui présentent des traces de maladies, mais pas dans le tas de compost, l'idéal est de les brûler.

ROSIERS :  

• Hors période de gel, effectuer la taille des rosiers remontants, s'ils n'ont pas été taillés en automne.

• Désherber et bêcher le pourtour des rosiers.
               
• Supprimer les bois morts qui ont noircis.

• Apporter de l'engrais "spécial rosiers" au pied de tous les rosiers.

• Mars est le dernier mois pour effectuer la plantation des rosiers à racines nues. Ceux achetés en conteneurs peuvent être plantés toute l'année. Les plantations s'effectuent toujours hors période de gel.

• Enlever, si nécessaire, la petite butte de terre mise sur le point de greffe pour le protéger des rigueurs hivernales.

• Installer un paillage au pied des rosiers afin d'éviter la venue des mauvaises herbes. Le paillage peut être fait avec des tontes, des paillettes de lin, des coques de cacao… Il est fortement déconseillé d'utiliser des écorces de pin qui apportent trop d'acidité.

• Palisser les rosiers grimpants en arquant légèrement les branches pour favoriser la floraison.

• Examiner bien les rosiers pour repérer les symptômes possibles de maladie et, surtout en région chaude, les premières attaques parasitaires.

ARBRES ET ARBUSTES ORNEMENTAUX :

• Terminer les plantations d'arbustes à racines nues hors période de gel.

• Planter les conifères et les arbres et arbustes achetés en conteneurs.

Attention, avant de planter un arbre, il faut bien penser à sa taille adulte pour choisir définitivement le bon emplacement.

• Planter les grimpantes comme les bougainvillées.

• Faire un apport de compost ou de fumier au pied des arbres et arbustes récemment plantés.

• Tailler les arbustes à fleurs qui sont cultivés en bac.

• Contrôler les arbustes et tailler les pointes noircies, par les souffrances hivernales, des tiges.

• Tailler les glycines et les palisser.

• Nettoyer et éclaircir les arbustes à floraison estivale.

• Effectuer des semis sous abri, au chaud, des végétaux comme les clématites, les cotonéasters

• Bouturer les arbustes comme les camélias.

• Effectuer un apport de compost ou de fumier décomposé au pied des conifères.

• Marcotter les amélanchiers, les jasmins, les lilas

• Attention aux gelées qui peuvent encore meurtrir certaines plantes, comme les camélias qui regorgent de boutons, il faut alors les protéger pour ne pas compromettre la floraison.

HAIES :

• Tailler sévèrement les anciennes haies en supprimant les grosses tiges ligneuses pour favoriser le démarrage des jeunes pousses.

• Terminer la plantation des haies à feuilles caduques hors période de gel.

• Nettoyer le pourtour des haies, désherber et ameublir la terre au pied des arbustes.

PELOUSE :

• Préparer le sol en l'épierrant, le scarifiant et en le terreautant pour pouvoir semer la pelouse le mois prochain. Il faut ratisser le sol dans tous les sens pour obtenir une belle couche arable.

• Traiter la pelouse contre les mousses et effectuer ensuite un bon ratissage pour éliminer tous les déchets.

• Préparer les bordures de pelouse en les régularisant bien avec un fer de bêche.

• Sur les pelouses anciennes, ressemer dans les endroits dénudés.  Bien aérer la terre en ratissant la pelouse dans tous les sens.

• Par temps chaud, faire à la fin du mois un apport d'engrais pour gazon en l'appliquant sur le gazon humide.

• La première tonte de printemps s'effectue lorsque la pelouse atteint 5 ou 6 cm de haut et par temps bien sec. Pour la première coupe de la pelouse, il faut régler la lame de coupe assez haute pour ne pas abîmer la pelouse…ni la tondeuse. Attention, si vous avez planté des bulbes printaniers comme des crocus, il faut attendre avant de tondre qu'ils soient défleuris.

BASSIN ET PLANTES AQUATIQUES :

• Inspecter le bassin et le mini-jardin aquatique pour repérer les éventuels dégâts causés par l'hiver.

• S'il ne gèle plus, vider aux trois quarts les bassins pour pouvoir effectuer un bon nettoyage des algues et des plantes mortes. Si le bassin referme des petits escargots d'eau, il faut les laisser en place, ce sont de bons nettoyeurs de bassin.

• Nettoyer le bassin en enlevant les feuilles tombées au fond et toutes les branches mortes.

• Vérifier les pompes et les matériels de filtrage.

• Rabattre le feuillage fané des plantes du bassin et de berge et tailler les branches mortes.

• Effectuer un apport d'engrais, surtout pour les plantes chétives.

• Nettoyer et redonner une forme nette aux pourtours de bassin.

• En région chaude, effectuer une division des souches et les bouturages.

• C'est également la bonne période pour créer un nouveau bassin.

• Penser à installer une fontaine ou une petite cascade dans le bassin, l'oxygénation sera bien meilleure. Comme la plupart des plantes aquatiques préfèrent une eau calme, les jets doivent être doux.

• Si des poissons sont les hôtes du bassin, recommencer à leur donner un peu de nourriture.

TRAVAUX DIVERS :

• Durant les heures ensoleillées, il faut aérer les plantes et les arbustes abrités par un voile d'hivernage, en surveillant le temps car les gelées sont encore fréquentes et les nuits fraiches.

• En serre, nettoyer les plantes qui commencent à sortir de leur dormance hivernale et contrôler les attaques parasitaires.

• Préparer les futures plates-bandes et les jardinières qui accueilleront les annuelles.

• Penser à traiter le bois des jardinières contre les parasites et les intempéries.

• Les escargots et les limaces se réveillent également et repèrent vite les  jeunes pousses, il faut donc commencer la lutte contre ces éternels ennemis du jardinier.

• Les mauvaises herbes vivaces commencent à émerger, il faut démarrer la lutte et désherber pour ne pas être envahi.

• Retourner régulièrement le tas de compost pour favoriser son réchauffement. C'est également une bonne période pour préparer un nouveau tas.

• Contrôler et préparer la tondeuse ainsi que tout le matériel de jardinage.

• C'est la bonne période pour installer les dallages dans les allées et sur la terrasse.

• Vérifier les liens des arbustes palissés et des grimpantes car les rafales de vent peuvent les "dérégler".
... ...

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?


N'hésitez-pas, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

FORMULAIRE UNIQUE


Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM  et ne pas être reprises ici.

Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à droite de chaque page.
 

CALENDRIER PERMANENT DES TRAVAUX DE JARDINAGE - MARS - IMPRIMER LA FICHE CONSEIL


HOMEJARDIN vous propose d'imprimer cette fiche, mais cette offre est réservée à un usage personnel.

Nous contacter pour toute autre utilisation, notamment commerciale, une réponse vous sera apportée dans les 24 H

Merci pour votre compréhension.

Imprimer cette fiche

 
RETOUR


 


© 2007-2017. homejardin.com
Droits enregistrés sous le n°00045038
auprès de copyrightdepot.com
Hébergeur : ONLINE SAS
BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour jeudi 2 novembre 2017
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Nous contacter