Plantation des arbres

Ce site utilise des cookies .En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies


... ... 

 
 
Cliquez pour agrandir l'imagePlanter un arbre dans son jardin est un geste qui n'est pas anodin. En effet un arbre est un embellissement on ne peut plus important car il structure et donne le relief au jardin.

Le choix doit être bien pensé car un arbre a une longue durée de vie et un développement plus ou moins important.

Comme il pare le jardin en permanence et en toutes saisons, le type de feuillage doit également entrer en ligne de compte dans le choix de l'espèce.

Il ne faut jamais oublier le principe de base, valable pour tout le jardinage, qui consiste à utiliser du matériel bien désinfecté pour éviter de propager des parasites et des maladies.

Le matériel nécessaire à la plantation d'un arbre est très restreint puisqu'il suffit d'une bêche, d'un sécateur et d'un arrosoir.

Dans cette fiche nous allons voir comment effectuer et réussir ses plantations d'arbres et d'arbustes.

Il ne faut jamais oublier, bien que la nature soit souvent surprenante, que d'une bonne plantation dépend une bonne floraison et/ou une bonne récolte.
... ...

BIEN PENSER SES PLANTATIONS D'ARBRES :


Avant l'achat il toujours bien réfléchir à la rapidité de croissance de l'arbre mais surtout à sa taille une fois adulte.

L'emplacement, suivant le gabarit de l'arbre, doit être bien réfléchi. Il faut se transposer dans le futur pour imaginer l'effet qu'il fera une fois adulte afin qu'il soit en harmonie avec son environnement.

Penser également à l'ombre que l'arbre adulte procurera, pour ne pas assombrir une fenêtre ou bloquer l'arrivée du soleil sur la terrasse par exemple.

C'est parfois difficile de s'imaginer que la petite touffe ou tige chétive que l'on voit dans la jardinerie deviendra un superbe arbre qui restera des années en place.

Il est aussi important de se renseigner sur le système racinaire de l'arbre, pour ne pas planter trop près d'un mur au risque de le détériorer.

Le choix doit également être effectué en fonction du sol mais aussi du climat de sa région. En effet on peut facilement être tenté par des arbres magnifiques mais qui s'avèrent inadaptés à notre climat. Ainsi un oranger ne pourra pas être installé en pleine terre dans une région à climat rigoureux.

Heureusement pour les amateurs d'arbres et d'arbustes le choix est de nos jours très vaste dans les jardineries et on trouve toujours un sujet parfaitement adapté à son jardin quelque soit sa taille.


RESPECT DES REGLEMENTATIONS :


Une plantation d'arbre doit être d'autant plus réfléchie que la loi édicte certaines règles.

Les arbres sont souvent sujets à des disputes de voisinage, ce qui est vraiment dommage.

Il est prudent, en cas de plantation d'un grand arbre, de se renseigner auprès de sa mairie ou du service d'urbanisme. Il existe des arrêtés municipaux qui peuvent aménager quelque peu la loi générale et ont priorité sur celle-ci.

Dans les textes on parle toujours d'arbre ou d'arbuste à l'âge adulte.

En règle générale, la loi édicte qu'un arbre qui dépassera la hauteur de 2 mètres à l'âge adulte doit être planté au moins 2 mètres plus loin que la limite séparative avec le voisin.

S'il ne dépasse pas 2 mètres, la distance est réduite à 50 centimètres.

Ce qu'il est bon également de rappeler c'est, que même si la loi et les règles de plantation sont respectées, le voisin a le droit de couper les racines des arbres qui dépassent chez lui. Ceci peut être très préjudiciable à la survie de l'arbre.


LES DIFFERENTES PRESENTATIONS D'ARBRES A L'ACHAT :


A Racines Nues : C'est dans cette catégorie que l'on trouve le plus grand choix d'espèces et de variétés. Ces arbres sont présentés avec les racines à l'air libre, bien qu'ils aient été cultivés en pleine terre.

Ils seront installés pendant leur période de dormance. 

Relativement fragilisées les racines doivent être pralinées à la plantation.

En Conteneur : De tels arbres et arbustes ne sont pas cultivés en pleine terre mais dans des grands bacs appelés conteneurs.

Le grand avantage est qu'ils peuvent être replantés à toute époque de l'année, hors les périodes de gel.

En Motte : Cultivés en pleine terre, ils sont déterrés avec un bloc de terre qui entoure leurs racines.

Ces arbres et arbustes doivent être mis en place uniquement pendant leur période de dormance.

Prêt à Planter : Cette appellation désigne des arbres ou des arbustes qui ont les racines entourées de tourbe, le tout étant retenu par une sorte de sac ou de filet biodégradables. Ce filet est appelé "tontine".

La plantation s'effectue en période de dormance et est très simplifiée, il n'y a qu'à déposer le tout dans le trou.

A QUELLE EPOQUE PLANTER UN ARBRE ? :


Généralement les plantations d'arbres et d'arbustes s'effectuent entre le mois d'octobre et le mois de mars ou avril.

Le mois de novembre est un des meilleurs mois comme le préconise le dicton : "A la Sainte Catherine, tout bois prend racine". Rappelons que l'on fête Catherine le 25 novembre.

Les seules exceptions concernent les arbres vendus en conteneurs qui peuvent être mis en place toute l'année.

Toutes les plantations doivent être faites hors période de gel, il convient également d'éviter les périodes  où les pluies sont intenses.

Les plantations d'automne sont idéales, car l'arbre a le temps de bien s'acclimater et s'installer sans ressentir un grand choc au moment de la reprise de la végétation. Lorsque les beaux jours arriveront son système racinaire aura eu le temps de bien se développer.

Une exception est faite pour les essences qui sont sensibles au froid, comme les agrumes et les oliviers, pour lesquels il est préférable d'attendre le début du printemps.

Des générations de jardiniers se sont transmis une règle qui édicte  qu'il faut planter tôt en saison dans les sols légers, et tard dans les sols lourds et humides.

Vous avez un doute sur la consistance de votre sol ? Consultez notre fiche concernant les différents types de sol


MISE EN JAUGE :


Il peut arriver que l'on achète un arbre ou un arbuste sans pouvoir le planter de suite, la météo étant souvent capricieuse.

Pour éviter au maximum de le stresser et de le perturber, on l'installe provisoirement par ce que l'on nomme la mise en jauge. 

Pour cela il faut creuser une sorte de tranchée dans un coin du jardin.

Déposer ensuite dedans les arbustes en les inclinant légèrement.

Reboucher la tranchée avec de la terre bien affinée ou de la tourbe légère.


PREPARATION DU TROU DE PLANTATION :


Il est indispensable de bien désherber avant de creuser le trou, pour ne pas enfouir les mauvaises herbes.

Il est recommandé de préparer le trou trois à quatre semaines avant la mise en place de l'arbre.

Le trou doit être au moins du double de la taille du pot ou de la motte de l'arbre à planter.

En règle générale on compte  un diamètre de 60 centimètres sur une profondeur de 60 centimètres pour un arbuste, et 80 centimètres sur 80 centimètres pour un arbre.

Le trou doit donc être aussi large que profond.

En creusant il faut faire deux tas de terre pour ne pas mélanger la terre du dessus, qui est de couleur plus foncée car plus riche, avec la terre du dessous qui est plus appauvrie.

Le trou restera à l'air libre jusqu'à la plantation de l'arbre, ainsi la terre sera bien aérée et décompactée grâce aux éléments naturels comme la pluie.


PREPARATION DES ARBRES A RACINES NUES : LE PRALINAGE :


Cette opération est à effectuer uniquement sur les arbres et les arbustes vendus à racines nues.

Habillage des racines :

L'habillage consiste à couper l'extrémité des racines qui sont trop longues et à éliminer les parties abîmées si nécessaire.

Utiliser un sécateur bien désinfecté pour éviter de transmettre des parasites et/ou des maladies.

Pralinage proprement dit :

Le pralinage permet de favoriser l'implantation d'un arbre ou d'un arbuste. Il  aide à la fertilisation et surtout au maintien de l'humidité des racines ce qui leur permet de mieux s'implanter.

On laisse tremper les racines pendant environ 20 minutes dans une sorte de boue.

Il est possible d'utiliser un pralin du commerce prêt à l'emploi ou de le fabriquer soi-même.

A l'origine le pralin était fabriqué avec de la terre argileuse, de l'eau et de…la bouse de vache.

Ce dernier élément n'étant pas toujours facile à se procurer, on peut le fabriquer en mélangeant de la terre, de préférence argileuse, avec de l'eau et un engrais organique comme du fumier.


PLANTATION :


Le trou de plantation :

Au moment de la plantation il faut ameublir légèrement la terre du fond du trou et des parois pour faciliter l'enracinement.

Si la terre est bien riche, un apport d'engrais ou de fertilisant n'est pas indispensable. En cas de terre trop pauvre, un engrais organique complet à action prolongée "spécial arbre" aidera bien à la reprise.

Il y a aussi la possibilité de mettre simplement un peu de terreau pour enrichir la terre.

Attention, il faut déposer l'engrais dans le fond du trou puis le recouvrir d'une pellicule de terre ; les racines de l'arbre ou de l'arbuste ne doivent jamais être en contact direct avec l'engrais.

Il est à noter que si, lorsque l'on ne fait pas d'apport d'engrais, l'arbre est obligé d'aller piocher plus loin et plus en profondeur les nutriments nécessaires à sa vie ce qui  aide à son développement racinaire et à son enracinement mais augmente sa surface d'occupation normale.

La terre qui a été mise de côté lors de la préparation du trou doit être épierrée et affinée. Si elle est trop lourde, un peu de sable l'allégera.

De la corne broyée ou de la poudre d'os marine sont également de bons apports qui favorisent et activent l'enracinement.

Installation de l'arbre :

Dégager et démêler, si nécessaire et précautionneusement et à la main, les racines afin de faciliter leur installation et soient ainsi prêtes à puiser leur nourriture en profondeur.

Un des grands principes d'une bonne plantation est que le collet, ou point de greffe, ne doit jamais être enfoui lors de la plantation, ni être placé trop haut, mais se trouver juste au niveau du sol.
On le reconnaît facilement car c'est le petit renflement qui est situé à la base du tronc.

Une astuce de jardinier consiste, pour éviter tout impair, à poser l'arbre dans le trou sans remettre la terre. On prend alors une planchette plus longue que le trou et qui fera ainsi office de niveau pour contrôler l'alignement.

Avant de reboucher le trou avec la terre il faut vérifier également que l'arbre à suffisamment de place et qu'il est bien droit.

Reboucher le trou avec la terre mise de côté. Attention, dans le cas d'arbres à racines nues, ne pas laisser d'espace libre, de poche d'air dans les racines. Ces dernières, pour se développer, doivent être bien cernées de terre, il faut donc glisser délicatement de la terre au milieu des racines.

Déposer sur le dessus de la terre entre 5 et 10 centimètres de compost bien décomposé qui permettra de conserver une bonne humidité. Il empêchera aussi un développement trop rapide des mauvaises herbes.

La cuvette d'arrosage :

Après la plantation il faut creuser une "cuvette" autour du tronc.

Elle recevra l'eau des arrosages et se concentrera rapidement vers les racines, en tassant bien la terre au passage ce qui éliminera les poches d'air.

A la plantation l'arbre demande un copieux arrosage.

TUTEURAGE ET HAUBANAGE :


Un arbre, même de petite taille, demande à être tuteuré au moment de la plantation.

Par contre, s'il mesure plus de deux mètres de haut, le tuteurage sera insuffisant ; il faudra alors le haubaner.

Le haubanage est également indispensable pour les conifères.

Dans les régions très venteuses il est aussi conseillé de préférer le haubanage au tuteurage, même pour les arbres de petite taille.

Tuteurage :

Le tuteur doit être installé dans le trou de plantation avant la mise en place de l'arbre pour ne pas risquer de blesser les racines.

Le tuteur doit être enfoncé dans la terre à une profondeur d'au moins 60 centimètres pour être bien stable. Il sera planté légèrement en biais.

Il est aussi impératif de vérifier que le tuteur fasse bien face aux vents dominants pour assurer la stabilité de l'arbre.

L'arbre est maintenu au tuteur grâce à des liens et des colliers de caoutchouc pour ne pas risquer de blesser l'écorce.

Il ne faut pas trop serrer les liens et les contrôler régulièrement tout au long de la croissance de l'arbre pour les desserrer si nécessaire.

Haubanage :

Le haubanage, contrairement au tuteurage, est installé assez loin du tronc de l'arbre et de son système racinaire.

Le haubanage est réalisé avec trois ou quatre gros tuteurs.

Chaque tuteur doit être planté à environ un mètre du tronc de l'arbre et à une profondeur également d'un mètre.

Le tronc de l'arbre sera relié aux tuteurs à l'aide de fils de fer bien tendus.

Pour ne pas blesser l'écorce des arbres, il faut la protéger en glissant sous les fils de fer une sorte de collier ou de tampon en caoutchouc.

La tension des fils de fer doit être faite de sorte que l'arbre se maintienne en position bien droite sans jamais pencher d'un côté.

Au fur et à mesure du développement il sera nécessaire de rectifier la tension des fils pour maintenir cette droiture.

Les petits rongeurs apprécient particulièrement les jeunes troncs d'arbres et d'arbustes.

Pour éviter un grignotage intempestif, on peut installer une protection au bas du tronc à l'aide d'un fin grillage style "grillage à poules".


ENTRETIEN :


Le plus grand soin après la plantation consiste à effectuer les arrosages en apportant à l'arbre la quantité d'eau qui lui est nécessaire pour bien s'implanter.

Les arrosages sont importants à respecter les deux premières années.  Ce sont eux qui permettent à l'arbre de développer son système racinaire, ce qu'il fait avant d'entamer réellement sa croissance.

Juste au moment de la plantation il faut procéder à un arrosage copieux, soit environ 10 litres pour un arbuste et 20 litres pour un arbre.

En règle générale, l'année de la plantation, on arrose tous les trois jours et la deuxième une fois par semaine. Tout dépend aussi bien sûr des conditions climatiques de votre région…

Une fois implanté l'arbre demande moins d'arrosages, sauf en cas de grande sécheresse.

Un paillage à son pied permettra de lui conserver la fraîcheur  et lui évitera une trop grande évaporation des arrosages.

La mauvaise saison est hélas souvent au rendez-vous peu de temps après les plantations. Il faut surveiller et, en cas de chute de neige, la retirer de la cuvette d'arrosage pour éviter la transformation en glace et la stagnation.

Secouer régulièrement les branches, des arbres et arbustes à feuillage persistant, pour éviter des pliures ou cassures de branches sous le poids de la neige.

Un arbre nouvellement installé aime bien avoir le pied propre. Il faut biner et désherber régulièrement.

La surface du trou de plantation pourra par la suite, mais pas avant trois ans, être  enherbée à la seule condition que l'herbe soit toujours coupée très courte.


LA PLANTATION DES ARBRES ET LA LUNE :


Les jours les plus propices aux plantations et transplantations d'arbres et d'arbustes sont ceux où la lune est en Vierge.

En effet la Vierge est un des meilleurs signes de l'élément terre pour favoriser et stimuler les racines.

Pour les plantations en automne il faut opérer pendant la lune décroissante ; Par contre les plantations printanières s'effectueront de préférence en lune croissante.

L'implantation et le développement de l'arbre se feront ainsi plus rapidement.

Les arbres fruitiers quant à eux préféreront une plantation en lune croissante et en jours lunaires Bélier, Lion ou Sagittaire.
... ... 

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?


4 questions ont déjà été posées :

Arbustes, meilleure période de transplantation... - question 1339. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Arbre fruitier, à la plantation faut-il aérer les racines... - question 2050. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Arbres, à la plantation quelle distance laisser entre 2... - question 14596. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Plantation, distance à respecter vers grillage... - question 16492. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Elles ne résolvent pas votre problème ?

N'hésitez-pas à poser la vôtre, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

FORMULAIRE UNIQUE


Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM  et ne pas être reprises ici.

Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à droite de chaque page.
 

PLANTATION DES ARBRES ET ARBUSTES - IMPRIMER LA FICHE CONSEIL


HOMEJARDIN vous propose d'imprimer cette fiche, mais cette offre est réservée à un usage personnel.

Nous contacter pour toute autre utilisation, notamment commerciale, une réponse vous sera apportée dans les 24 H

Merci pour votre compréhension.

Imprimer cette fiche

 

AUTRES COUPS DE POUCE


CLIQUEZ POUR VOIR TOUS LES COUPS DE POUCE


 


© 2007-2018. homejardin.com
Droits enregistrés sous le n°00045038
auprès de copyrightdepot.com
Hébergeur : ONLINE SAS
BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour vendredi 18 mai 2018
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Nous contacter