Travaux au jardin,  juin

Ce site utilise des cookies .En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies


... ... 

 
 

AVERTISSEMENT IMPORTANT

Tout le contenu du site concernant le JARDINAGE est rédigé en considérant qu'il concerne avant tout les végétaux cultivés en France Métropolitaine. Par extension il peut généralement s'appliquer à tous les pays de l'hémisphère Nord, avec quelques fois des adaptations mineures faciles à mettre en place.

Par contre, si les lieux de culture sont dans l'hémisphère Sud, il convient d'exploiter avec la plus extrême prudence les textes proposés.

En cas de doute n'hésitez pas à nous consulter avant d'entreprendre toute action, nous ferons toujours notre possible pour trouver une solution fiable au problème qui se poserait.

Pour en savoir encore plus vous pouvez consulter l'annonce que nous avons faite sur le 'FORUM.

Merci pour votre attention.

L'équipe
Cliquez pour agrandir l'imageJuin est un mois aimé et redouté des jardiniers.

Les jours rallongent, l'été approche mais des périodes de turbulences peuvent encore être présentes.

Le 8 juin, le jour de la Saint Médard, est redouté par les jardiniers car d'après le dicton, "une pluie à la Saint Médard est annonciatrice de mauvaise nouvelle". Mais heureusement Barnabé, fêté le 11, peut nous sauver. En effet : "S'il pleut à la Saint Médard, il pleut quarante jours plus tard, sauf si Saint Barnabé lui coupe l'herbe sous le pied".

Au mois de juin la croissance de la végétation est à son apogée. Malheureusement si les plantes et les fleurs croissent vite, il en est de même pour les mauvaises herbes, ce qui demande au jardinier un travail sans relâche. Heureusement les jours rallongent…

Le mois de juin est également un mois de lutte acharnée pour le jardinier car les parasites apparaissent et prolifèrent rapidement à cette époque où les alternances de pluie, d'orage et de chaleur sont fréquentes.

En juin, le jardin explose de fleurs et le jardinier commence à récolter le fruit de ses efforts.

Juin c'est la période pour bichonner les légumes, les fleurs en place mais aussi planter, bouturer, diviser et semer pour l'avenir.

Une date à retenir dans ce mois est également le 24, qui correspondant à la Saint Jean. Une ancienne légende prétendait que les bonnes herbes récoltées entre le 23 et le 24 juin étaient puissantes en pouvoir magique et guérisseur. On les nommait donc les "Herbes magiques de la Saint Jean". Parmi ces herbes, figuraient entre autres : l'arnica, la camomille, le millepertuis, la sauge, le thym  et la verveine officinale.

En juin l'adage qui prône qu'un bon binage vaut deux arrosages prend toute son ampleur.
... ...
QUELQUES PROVERBES DE JARDINIERS :

• Avant Saint Jean, pluie bénite, après, pluie maudite.

• Coccinelle qui va de fleur en fleur apporte avec elle la chaleur.

• En juin, pluie au soleil unie font prévoir récolte bénie.

• En  juin trop de pluie et le jardinier s'ennuie.

• Juin froid et pluvieux, tout l'an sera grincheux.

• Moucherons au coucher du soleil, pour demain temps vermeil.

Cliquez pour retrouver tous les DICTONS, MAXIMES ET PROVERBES


PLANTES VERTES OU A FLEURS D'INTERIEUR :

• Arroser régulièrement les plantes d'intérieur.

• Installer les pots sur des lits de gravillons ou de billes d'argile maintenus toujours humides pour garder une bonne fraîcheur.

• Faire des brumisations ou bassiner les plantes, principalement celles à feuillage lisse, pour créer une atmosphère humide nécessaire en cas de chaleur. Par contre il ne faut pas vaporiser les plantes qui ont des feuilles veloutées.

• En cas de pluie fine, sortir les plantes d'intérieur, elles seront brumisées.

• Continuer les apports d'engrais des plantes vertes et fleuries. Les plantes à fleurs sont en règle générale plus gourmandes que les plantes vertes. Faire les apports le matin ou le soir mais surtout pas en pleine chaleur.

• Aérer les pièces où se trouvent les plantes en faisant bien attention de ne pas les exposer aux courants d'air.  La plupart des plantes d'intérieur les craignent.

• Surveiller les plantes pour pouvoir enrayer rapidement une attaque parasitaire, fréquente à cette époque.

• Les bonsaïs peuvent  être installés dehors mais à la mi-ombre ainsi que les orchidées.

Bouturer les plantes d'intérieur comme les dieffenbachias, les philodendrons, les pothos et les saint-paulias.

• Contrôler les grimpantes, les palisser au fur et à mesure de leur développement et vérifier les tuteurages.

• Rempoter les orchidées qui ont des racines qui débordent des pots.

Pincer les plantes qui ont tendance à faire des tiges trop fines et filantes comme les impatiens et les lierres pour faciliter la ramification.

• En ce qui concerne les cactées, plantes grasses et succulentes il faut les arroser environ deux fois par mois.

Il est possible de les sortir à l'extérieur dans un endroit abrité des pluies.

C'est également une bonne période pour les bouturer.

• Si les plantes d'intérieur peuvent être sorties à l'extérieur quelques précautions sont à prendre.

POTAGER :

Semer directement en place les salades comme l'arroche, la barbe de capucin, le cresson alénois, les laitues, les tétragones

• Semer directement en place les betteraves, les cardons, les carottes, les céleris à côtes, les choux, les choux-fleurs, les concombres, les cornichons, les épinards d'été, les haricots, le maïs doux, les navets, les panais, les pois et les radis.

• Semer les herbes aromatiques comme l'aneth, le cerfeuil ou le persil.

Repiquer et mettre en place les plants de  chicorées frisées, de choux, de courges, de salades ainsi que les derniers plants d'aubergines, de piments, de poivrons et de tomates.

• Toutes les fines herbes, en godet, peuvent être plantées ce mois-ci. Les arrosages devront ensuite être réguliers.

• Tuteurer les tomates si ce n'est déjà fait et supprimer les gourmands. Ebourgeonner régulièrement pour favoriser la venue et le grossissement des fruits.

Butter les haricots, les fèves, les pois et les pommes de terre.

Eclaircir les betteraves, les carottes, les fenouils, les panais, les salsifis et les scorsonères.

• Traiter les légumes comme les pommes de terre et les tomates contre le mildiou.

• Bouturer les aromatiques comme le romarin et la sauge officinale.

• Ameublir, biner et désherber le sol afin de bien l'aérer. Faire également des apports d'engrais. 

Désherber également régulièrement les allées et les planches de cultures potagères.

• Installer des paillages pour éviter le développement des mauvaises herbes et conserver la fraîcheur de la terre.

• Surveiller les attaques parasitaires et installer si besoin des voiles anti-insectes.

• Arroser, de préférence le soir, au pied des légumes et non pas sur le feuillage pour éviter les maladies cryptogamiques.

• Au potager les récoltes commencent à aller de bon train avec les asperges, les carottes, les fèves, les haricots, les laitues à couper et pommées, les pommes de terre précoces, les navets, les radis roses…

• Faire la cueillette des herbes aromatiques comme la menthe, la sauge, le thym

A cette époque de l'année les feuilles ont la plus forte teneur en huiles essentielles. On peut les faire sécher pour préparer ensuite des tisanes par exemple.

ARBRES ET ARBUSTES FRUITIERS :

• Désherber les pieds des fruitiers, ameublir le sol puis leur installer un paillage pour éviter une trop grande évaporation de l'eau.

• Palisser, au fur et à mesure de leur développement les fruitiers. 

• Etayer les branches trop chargées de fruits pour éviter qu'elles cassent.

• Tailler les kiwis et les pêchers.

Terminer la taille des agrumes comme les citronniers, les kumquats, les orangers

• Supprimer les stolons des fraisiers. Faire un apport d'engrais aux pieds restants et les pailler.

• Supprimer les fruits en surnombre dans les poiriers et les pommiers afin de favoriser le grossissement des fruits laissés en place.

• Marcotter les fruitiers comme les figuiers et les kiwis.

• Procéder à l'ensachage des fruits comme les poires et les pommes afin d'éviter la tavelure et le mildiou ainsi que les attaques des parasites et des oiseaux.

• Les fruits, principalement les petits fruits rouges, commencent à apparaître mais les oiseaux sont aux aguets.

Installer des bandes fines de papier aluminium ou des CD dans les cerisiers pour les faire fuir.

Il est possible également d'installer sur tous les fruitiers des filets pour éviter que les oiseaux pillent les fruits. Pour éviter de blesser le bec des oiseaux, il est préférable d'utiliser des voiles anti-insectes qui ont des mailles plus petites/

On peut également utiliser un épouvantail ou autres effaroucheurs. Il en existe de nombreux modèles.

• Installer des pièges à phéromones dans les arbres et des colliers arboricoles anti-fourmis sur leur tronc.

• Surveiller dans les fruitiers les fruits recroquevillés ou déformés. Il faut impérativement les supprimer car ils renferment probablement les larves de la mouche appelée cécidomyie. Ne pas mettre les fruits dans le tas de compost mais les brûler.

• Traiter les arbres fruitiers à pépins contre la tavelure, les cerisiers contre les vers, la vigne contre l'oïdium.

• Par temps chaud et sec, il faut penser à bien arroser les jeunes arbres nouvellement installés.

• Si les fruits seront conservés dans un fruitier il faut penser à le nettoyer et à le désinfecter.

• Les premières récoltes à déguster, sans modération : les cerises précoces, les fraises hâtives, les framboises, la rhubarbe

PLANTES ET FLEURS D'EXTERIEUR :

• Semer en pépinière les bisannuelles et les vivaces qui seront à mettre en place en automne comme les campanules, les chrysanthèmes vivaces, les corbeilles d'or, les digitales, les mufliers, les œillets de poète, les pâquerettes,
les pensées

• Semer directement en place les annuelles comme les soucis

• Semer en pépinière, les choux ornementaux qui fleuriront en automne. Ils seront à mettre en place en octobre.

• Terminer la plantation des plantes annuelles vendues en godets.

• Pincer les vivaces qui fleurissent à la fin de l'été  afin de favoriser leur ramification.

• Butter les plantes comme les pois de senteur.

Palisser  les plantes grimpantes et tuteurer les plantes hautes comme les grands dahlias et les delphiniums. Vérifier les tuteurages et les liens, ils doivent maintenir sans blesser la plante.

• Rabattre les vivaces à floraison précoce.

• Couper régulièrement les fleurs fanées pour obtenir une meilleure floraison.

• Biner régulièrement la terre pour l'écroûter et favoriser l'infiltration et la répartition des eaux de pluie ou d'arrosage.

• Effectuer des traitements préventifs contre les maladies telles la rouille sur les plantes comme les géraniums par exemple.

BULBES ET RHIZOMES :

• Déterrer les bulbes de printemps comme les jacinthes, les narcisses et les tulipes lorsque le feuillage est jaune.

Après avoir nettoyé les bulbes, les entreposer dans un local sec et aéré.

• Planter les glaïeuls pour une floraison automnale, en échelonnant les plantations pour étaler les floraisons.

• Planter les bulbes à floraison automnale comme les colchiques et les crocus

• Installer les bulbes de plantes comme les lis de Malabar

• Planter les dahlias en leur installant un paillis car ils sont très gourmands en eau.

Diviser les iris.

ROSIERS :

• Effectuer les traitements contre les maladies et les parasites des rosiers.

Surveiller surtout  l'apparition des pucerons qui sont très actifs en juin.

• Couper au fur et à mesure les roses fanées afin de favoriser le développement des nouvelles fleurs.

• Faire des apports d'engrais surtout pour les rosiers remontants.

• Arroser régulièrement les rosiers en cas de sécheresse. Les rosiers cultivés en bac sont très demandeurs d'eau.

• Eboutonner afin d'obtenir une floraison plus conséquente.

• Biner et désherber régulièrement au pied des rosiers.

• Supprimer les gourmands, les rejets qui apparaissent au pied du rosier.

• Palisser, au fur et à mesure de la croissance, les rosiers grimpants en contrôlant les liens si nécessaire.

• Marcotter les rosiers sarmenteux en couchant une branche dans la terre.

ARBRES ET ARBUSTES ORNEMENTAUX :

Continuer la taille des arbustes à floraison printanière défleuris, comme les cytises et les seringats.

• Couper les fleurs fanées des arbustes ornementaux.

• Nettoyer et désherber le pied des arbustes puis installer un paillage, principalement pour les arbustes récemment plantés pour conserver la fraicheur de la terre et limiter l'évaporation de l'eau.

• Diviser les bambous.

• Bouturer les arbustes à fleurs ornementaux comme les lilas.

• Marcotter les arbustes tels les cognassiers du Japon

• Supprimer, si nécessaire, les rejets des arbres et arbustes afin d'éviter un envahissement.

• Surveiller les attaques des acariens, principalement sur les conifères et bassiner leur feuillage.

• En cas de chaleur et de temps sec surveiller bien les arrosages des jeunes arbustes nouvellement installés.

HAIES :

• Désherber et biner  les abords des haies, les arbustes aimant avoir les "pieds" propres.

• Tailler les topiaires, les buis pour leur garder une belle forme ou leur en donner une nouvelle.

• Tailler les haies de conifères et d'arbustes.

• Traiter préventivement les haies contre les parasites et les maladies.

• Les thuyas sont très sensibles aux araignées rouges, en les aspergeant simplement avec de l'eau, on peut éviter leur installation.

PELOUSE :

• Au mois de juin, la pelouse pousse vite, il faut donc la tondre une fois par semaine.

De plus, à cette époque, des tontes régulières renforcent le gazon en facilitant son enracinement et son développement.

• Faire un apport d'engrais sur les anciennes pelouses.

• En période de chaleur,  arroser le soir et aérer la pelouse avec un aérateur afin que l'eau de pluie ou d'arrosage puisse bien atteindre les racines.

• Surveiller la présence de maladies ou de parasites pour pouvoir procéder rapidement au traitement. Dans ce cas, ne pas conserver les tontes mais les brûler.

• Une fois par mois, en roulant la pelouse on favorise l'enracinement et la ramification des brins d'herbes.

Si le sol est trop sec, il est conseillé d'arroser environ une heure avant le passage du rouleau.

• Recycler les tontes de pelouse pour effectuer des paillages.

BASSIN ET PLANTES AQUATIQUES :

• Retirer régulièrement les algues qui s'installent au bassin.

• Supprimer le feuillage envahissant des plantes flottantes, la lumière doit pouvoir passer pour atteindre les plantes submergées. Il faut laisser environ deux tiers de la surface libre.

• Installer les plantes aquatiques dans le bassin comme les nénuphars.

• Pour stimuler l'oxygénation du bassin, il faut de temps en temps rajouter à l'aide du jet de l'eau fraîche. De plus, le niveau d'eau doit être régulièrement complété.

• Par temps sec, l'eau sera bien oxygénée en faisant fonctionner une pompe. 

• A cette époque, le bassin contient assez de nourriture pour les poissons, il n'est donc pas nécessaire de leur apporter un surplus d'alimentation. 

• Les graminées peuvent envahir les berges, il convient alors de les tailler, de les faucarder.

• Contrôler régulièrement le niveau du mini-jardin aquatique.

TRAVAUX DIVERS :

• Désherber régulièrement afin d'éviter l'étouffement des végétaux. Au mois de juin, les mauvaises herbes se développement malheureusement rapidement.

• Préférer les arrosages le soir ce qui évite les pertes d'humidité par évaporation. Penser à récupérer l'eau de pluie.

• Partout où cela est possible, effectuer un paillage : le désherbage est simplifié et surtout les arrosages seront limités, la terre conservant ainsi toute sa fraîcheur.

• Par temps sec, arroser quotidiennement les jardinières, les pots et les bacs. Dans les contenants l'évaporation de l'eau est beaucoup plus rapide qu'en pleine terre.  Installer aussi du paillage sur les jardinières avec des billes d'argile par exemple.

• Travailler régulièrement le tas de compost.

• La serre, les châssis et la véranda doivent être aérés tous les jours  car une atmosphère chaude et confinée sera propice au développement des parasites et des maladies.

• Dans la serre, mouiller les allées en cas de chaleur pour augmenter le taux d'humidité de l'air.

• Ne pas oublier d'attirer les coccinelles ou autres auxiliaires qui faciliteront la lutte contre les nuisibles comme les pucerons.
... ...

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?


N'hésitez-pas, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

FORMULAIRE UNIQUE


Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM  et ne pas être reprises ici.

Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à droite de chaque page.
 

CALENDRIER PERMANENT DES TRAVAUX DE JARDINAGE - JUIN - IMPRIMER LA FICHE CONSEIL


HOMEJARDIN vous propose d'imprimer cette fiche, mais cette offre est réservée à un usage personnel.

Nous contacter pour toute autre utilisation, notamment commerciale, une réponse vous sera apportée dans les 24 H

Merci pour votre compréhension.

Imprimer cette fiche

 
RETOUR


  


© 2007-2018. homejardin.com
Droits enregistrés sous le n°00045038
auprès de copyrightdepot.com
Hébergeur : ONLINE SAS
BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour dimanche 24 juin 2018
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Nous contacter