Entretien et arrosages en votre absence - Page 1 sur 2

Ce site utilise des cookies .En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies


... ... 

 
 
Le jardinier a le droit de partir en vacances, mais "délaisser" son jardin est parfois difficile et un vent de panique flotte.

Bien évidemment l'idéal est de trouver des voisins, des amis,  de la famille complaisants qui se chargeront des arrosages, mais ce n'est hélas pas toujours possible.

Pas de panique, il y a quelques gestes qui peuvent aider à la survie des plantes. Ces travaux sont à effectuer un jour ou deux avant de partir.

Il faut également faire confiance à la nature qui possède d'immenses ressources, et arrive bien souvent au jardin à s'autogérer et à attendre patiemment le retour du jardinier.

Quelques préparatifs simples et les désastres seront évités.

Une des bases principales est de  faire des paillages,  afin de ne jamais laisser la terre à nu.

Si vous possédez un système d'arrosage automatique, nettoyez au vinaigre les goutteurs pour éviter qu'ils s'entartrent et contrôlez la programmation.
... ...

PLANTES D'INTERIEUR :


Les plantes vertes souffrent souvent de l'absence du jardinier car, sans parler du manque d'eau, c'est surtout le manque de lumière qui leur fait défaut lorsque les volets sont fermés.

Sortir les plantes vertes d'intérieur en les installant dans un endroit abrité du soleil et du vent. 

Il faut essayer de les placer hors d'atteinte des Limaces, surtout les cactées qu'adorent ces prédatrices.

Arroser abondamment et, mesure à n'employer qu'en ce cas, laisser l'eau dans le fond de la soucoupe.

Cette précaution est suffisante pour une absence d'une semaine au maximum. 

Installer, si possible, un système d'arrosage goutte à goutte. Des kits sont vendus dans le commerce.

Mais on peut aussi fabriquer des sortes de "perfusions" avec des bouteilles d'eau que l'on installe à l'envers dans les pots des plantes.

Si l'absence doit durer 10 ou 15 jours, les pots peuvent être regroupés sur un plateau ou dans une grande bassine.

Verser dans ce contenant de préférence de la tourbe et la faire boire jusqu'à saturation complète.

Poser les pots dessus, les plantes récupéreront petit à petit l'eau de la tourbe.

Pour de longues vacances, d'un mois maximum toutefois car après ce ne sont plus des vacances , l'idéal est d'avoir recours à la baignoire.

Déposer tous les pots dedans et remplir d'environ 5 cm d'eau.

Pendant les vacances les pauvres plantes ont pu être privées de luminosité.

Il faudra dès votre retour les habituer de nouveau, mais progressivement, à recevoir la lumière.

Avant de vous précipiter pour arroser les plantes, vérifiez que le dessus du substrat est au moins un peu sec.

Enfin, il faut contrôler et bien examiner les plantes car le confinement a pu apporter des parasites ou des maladies.

POTAGER ET VERGER :


Bien désherber les planches potagères.

En période de sécheresse les mauvaises herbessont les premières à absorber l'humidité.

Installer un paillage au pied des plantes comme les courgettes, les fraisiers, les melons afin que les fruits soient protégés du sol.

Non seulement ce système évite la pourriture, mais en plus les fruits restent propres.

Butter bien les pommes de terre et les haricots.

Effectuer le plus possible de paillages sur le sol humide.

L'évaporation de l'eau se fera alors plus lentement. 

Couper à ras les aromatiques comme la ciboulette.

Au retour de vacances, les pousses seront toutes neuves, toutes tendres.

Récolter le maximum de légumes et les mettre en conserves  ou les congeler.

Si ce n'est déjà fait, installer des filets protecteurs sur les fruitiers pour les protéger des insectes et des oiseaux.

Arroser abondamment, principalement les salades et les tomates.

Effectuer un traitement préventif avec de la Bouillie Bordelaise, principalement sur les tomates, surtout si la saison est humide pour éviter le mildiou, entre autres.


PLANTES ET FLEURS D'EXTERIEUR :


Bien désherber les massifs et les plates-bandes.

En période de sécheresse, les mauvaises herbes sont les premières à absorber l'humidité au détriment des plantations.

Effectuer le plus possible de paillages sur le sol humide.

L'évaporation de l'eau se fera alors plus lentement. 

Pour le paillage utiliser les tontes de pelouses, des paillettes de lin, des aiguilles de pin…

Couper les fleurs des vivaces, des annuelles et des rosiers.

Si vous partez plus de quinze jours, il faut également couper les boutons floraux, même si c'est toujours un déchirement. 

Au retour des vacances, le jardinier ne découvrira pas des fleurs fanées mais de nouveaux boutons prêts à éclore.

C'est donc un mal pour un bien..

Vérifier les tuteurs des grimpantes et des grandes plantes pour éviter des cassures suite aux coups de vent. 

Palisser également au maximum toutes les grimpantes.

Rassembler les pots et les jardinières dans un coin ombragé pour éviter les brûlures du soleil et une trop rapide déshydratation.

Eviter également les emplacements exposés au vent.

Arroser copieusement et pailler le dessus de la terre.
... ...

IMPRIMER LA PAGE 1 sur 2 - JARDINIER EN VACANCES


HOMEJARDIN vous propose d'imprimer cette page, mais cette offre est réservée à un usage personnel.

Nous contacter pour toute autre utilisation, notamment commerciale, une réponse vous sera apportée dans les 24 H

Merci pour votre compréhension.


Imprimer cette fiche


Lire la suite


 


© 2007-2017. homejardin.com
Droits enregistrés sous le n°00045038
auprès de copyrightdepot.com
Hébergeur : ONLINE SAS
BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour jeudi 2 novembre 2017
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Nous contacter