Bulbes, le forçage

Ce site utilise des cookies .En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies


... ... 

 
 
Le Forçage des Bulbes est également nommé "Culture Forcée".

C'est une méthode qui consiste à accélérer le temps, pour passer rapidement de l'automne au printemps, et ainsi tromper les fleurs qui s'épanouissent croyant la belle saison arrivée.

Le forçage ne date pas d'aujourd'hui, on retrouve des traces de forçage de bulbes en carafe au 17ème siècle dans des traités de botaniques.

Installer des bulbes dans son intérieur en automne, c'est une promesse d'un hiver fleuri et pourquoi pas parfumé.

C'est également une activité très ludique à réaliser avec les enfants qui pourront suivre l'évolution des plantes et être fiers de leurs cultures.

Il ne faut pas hésiter à mélanger les espèces de plantes pour créer des compositions originales.

Il existe plusieurs techniques de forçage des bulbes : forçage en terre, en carafe ou à la chinoise.
... ...
Pourquoi et quand faire de la culture forcée :

• Tout simplement pour obtenir une floraison hivernale d'une plante qui, dans la nature, fleurirait au printemps.

• Le bulbe est un grand indépendant qui possède en lui-même tous les nutriments et toutes les conditions pour se développer.

• C'est grâce à un passage au froid que les bulbes pourront fleurir plus tôt. Le local froid peut être un garage, une cave…

• Faire de la culture forcée signifie donc que l'on accélère le processus de croissance et de développement des végétaux, on trompe le bulbe en lui faisant croire que le printemps est arrivé. En fait on simule et accélère les saisons.

• La période idéale pour le forçage des bulbes est située entre la mi-septembre et la mi-novembre.

Quels bulbes peut-on forcer :

A l'achat il est conseillé de se procurer des bulbes de gros calibre qui sont les mieux adaptés au forçage.

• Pour que ce type de culture réussisse les bulbes doivent être extrêmement sains, sans blessure et sans trace de maladie. Attention aux tâches grisâtres qui sont des signes de maladie, de moisissure.

• Maintenant, dans le commerce, on trouve des bulbes "spéciaux culture forcée". Préparés à cette technique ils sont mieux adaptés que les bulbes normaux et les chances de réussite de floraison sont accrues.

Les fleurs les plus adaptées au forçage sont celles à floraison printanière comme :

• Les Jacinthes qui sont les reines de la culture forcée.

• Les Anémones de Grèce

• Les Crocus

• Les Muscaris

• Les Narcisses

• Les Perce-neige

• Les Scilles de Sibérie

• Les Tulipes simples ou doubles hâtives.

Contenant et Substrat :

Le contenant est à adapter au mode de forçage choisi.

Culture en terre :

• La seule règle à respecter est que le contenant doit avoir un trou de drainage au fond pour assurer un bon écoulement de l'eau.

Ce peut être un pot en terre cuite, une vasque, une terrine… En fait tous les récipients sont compatibles en les perforant dans le fond si ce n'est déjà fait.

• La hauteur du pot ou autre doit être égale à au moins deux fois la hauteur des bulbes.

• Comme substrat on utilise de la terre ou du terreau mélangé à du sable ou encore un mélange prêt à l'emploi.

La terre soit être légère et poreuse, un mélange de 2/3 de terre de jardin et d'1/3 de sable est bien adapté.

Culture en carafe :

•  Dans le commerce on trouve des carafes de forçage ou carafes à jacinthe.

On peut aussi utiliser un petit vase, un bocal ou tout autre récipient en verre transparent.

Ce dernier choix est un peu plus délicat car il faut trouver le bon diamètre correspondant à celui du bulbe.

• Le seul support de culture est l'eau.

Culture à la chinoise :

Cette méthode allie un peu les deux techniques précédentes.

• Le contenant peut être une terrine, une vasque, une coupe…sans trou dans le fond pour conserver l'humidité.

L'absence de trou de drainage est la seule règle à respecter dans ce type de forçage, le récipient doit être parfaitement étanche.

Les contenants en verre sont souvent plus esthétiques, mais c'est une affaire de goût.

• Le substrat employé pourra être des billes de verre ou d'argile, du gravier… ou de petits coquillages pour une ambiance marine.

Culture en pot – Méthode 1 :

Cette méthode convient à tous les types de bulbes.

• Mettre au fond du pot ou de la jardinière un lit de drainage fait de gravillons, de billes d'argile ou de pots en terre concassés.

Cette couche de fond permettra à l'eau de s'écouler correctement et de ne pas stagner ce qui engendrerait la pourriture du bulbe.

• Mettre sur la couche de drainage la terre qui peut être un mélange prêt à l'emploi ou un mélange fait de terre de jardin, de terreau et de sable.

• Installer les bulbes, pointe vers le haut, en les espaçant d'un ou deux centimètres. Pour un bon résultat, les bulbes doivent être plantés serrés mais ne doivent surtout pas se toucher.

La pointe des bulbes doit affleurer la terre.

• Une fois installés en pots les bulbes sont à conserver au frais (au maximum 10 ou 12°C) et dans un endroit sombre afin de permettre au système racinaire de se développer correctement.

Pendant cette période de mise au frais, il faut contrôler régulièrement pour arroser dès que la terre s'assèche. Le substrat ne doit pas être détrempé mais il doit rester toujours humide.

La durée varie selon les conditions atmosphériques et  les plantes concernées. En règle générale, on compte 2 mois pour les fleurs comme les jacinthes et les narcisses et 3 mois pour les tulipes. 

A noter que la croissance les bulbes "spécial forçage" démarre plus rapidement que les autres.

• La mise au froid doit cesser lorsque la plantule mesure une dizaine de centimètres.

A ce moment là, il est préférable d'observer une période d'acclimatation en installant le pot à une température d'environ 14°C pendant une semaine.

La plante pourra ensuite être installée dans une pièce de la maison.

Culture en pot – Méthode 2 :

Cette méthode est bien adaptée pour les anémones de Grèce, iris, muscaris, scilles de Sibérie et tulipes.

• Mettre au fond du pot ou de la jardinière un lit de drainage fait de gravillons, de billes d'argile ou de pots en terre concassés.

Cette couche de fond permettra à l'eau de s'écouler correctement et de ne pas stagner ce qui engendrait la pourriture du bulbe.

• Mettre sur la couche de drainage la terre qui peut être un mélange prêt à l'emploi ou un mélange fait de terre de jardin, de terreau et de sable.

• Remplir à moitié le pot avec la terre et installer les bulbes, pointe vers le haut, en les espaçant d'au d'un ou deux centimètres. Pour un bon résultat, les bulbes doivent être plantés serrés mais ne doivent surtout pas se toucher.

Continuer le remplissage du pot avec de la terre de façon que le bulbe soit recouvert d'environ 10 cm de terre.

• Installer les pots à l'extérieur au jardin ou sur un balcon.

• Lorsque la pousse "pointe" son nez, cela signifie qu'il faut renter le pot à l'intérieur et l'installer dans un endroit obscur et frais pendant une période allant de quatre jours à une semaine. 

Ce passage à l'obscurité et au frais va activer la croissance de la pousse.

• Lorsque la pousse atteint la taille de huit à dix centimètres, sortir le pot de sa "cachette" et l'installer dans la maison.

Il est conseillé de respecter un pallier d'adaptation en le mettant d'abord dans une pièce un peu fraîche et lumineuse avant de le faire séjourner dans le salon par exemple.

Culture en carafe :

La culture en carafe est une méthode qui n'utilise pas de terre mais uniquement de l'eau.

Cette technique est idéale pour les jacinthes.

• Vérifier bien que le bulbe tient dans le haut du contenant sans tomber dans le fond.

• Déposer un morceau de charbon de bois dans le fond de la carafe pour éviter la pourriture et la putréfaction de l'eau.

• Mettre le bulbe dans la carafe avec la pointe vers le haut.

• Verser délicatement de l'eau dans la carafe pour qu'elle affleure la base du bulbe.

Affleurer ne veut pas dire toucher, il faut laisser 1 ou 2 millimètres entre la surface de l'eau et le bulbe pour éviter le pourrissement.

Attention, pendant cette période de croissance, le niveau de l'eau doit être régulièrement rétabli pour toujours affleurer la base du bulbe.

• Installer alors la carafe de forçage dans un local sombre à une température autour de 10 ou 12°C.

• Petit à petit les racines vont se développer et on verra apparaitre des petites pousses, des sortes de bourgeons.

• Lorsque la pousse mesure environ 8 centimètres, la carafe peut être installée dans la maison, même une pièce chauffée, bien éclairée.

• Lorsque la plante est installée dans la maison et prête à fleurir, il faut toujours surveiller l'eau qui doit affleurer le bulbe sans jamais aller plus haut au risque de le faire pourrir.

Culture à la chinoise :

Cette méthode de forçage est bien adaptée pour les crocus, narcisses  et scilles.

• Dans une terrine ou autre récipient relativement peu profond disposer une couche de gravillons jusqu'à la mi-hauteur.

Comme pour le forçage en carafe il est conseillé de glisser dans le gravier quelques petits morceaux de charbon de bois pour que l'eau ne croupisse pas.

• Verser de l'eau jusqu'à "noyer" le gravier, c'est-à-dire jusqu'à sa hauteur, mais sans la dépasser.

• Placer les bulbes ensuite dans le gravier en laissant libre l'extrémité supérieure pointue.

Remettre du gravier pour compléter le niveau et surtout bien caler les bulbes.

• La suite de la culture est le même principe que celle en carafe à savoir :

Installer alors la terrine dans un local sombre à une température autour de 10 ou 12°C.

Petit à petit les racines vont se développer et on verra apparaître des petites pousses, des sortes de bourgeons.

Attention, pendant cette période de croissance, il rétablir régulièrement le niveau de l'eau.

Lorsque la pousse mesure environ 8 centimètres, la terrine peut être installée dans la maison, même une pièce chauffée, bien éclairée.

Lorsque la plante est installée dans la maison et prête à fleurir, il faut veiller à arroser souvent pour avoir toujours le même niveau d'eau.

Récupération des bulbes :

• Pour le forçage il est surtout recommandé de se procurer tous les ans des bulbes "neufs".

En effet les bulbes sont épuisés par le forçage et même une mise au repos ne suffira pas à leur redonner des ressources.

• Par contre au lieu de jeter les bulbes on peut les installer au jardin, au balcon ou les donner à quelqu'un qui possède un jardin.

Un bulbe remis en place terre donnera "logiquement"  de nouveau des belles fleurs au bout de deux ans.

• Pour la récupération le principe est le même quelque soit la méthode de forçage.

Lorsque le feuillage est desséché, enlever le bulbe de l'eau ou de la terre. L'entreposer ensuite dans un endroit frais jusqu'à l'automne suivant où il pourra être replanté.

Floraison :

• En règle générale, la floraison démarre au bout d'un petit mois.

• Quelque soit la technique de forçage utilisée la floraison dure plus longtemps si les fleurs sont installées dans une pièce sans excès de chaleur à une température idéalement située aux alentours de 18 à 20°C.

Les pots sont à éloigner des sources de chaleur comme un radiateur ou une cheminée.

• Pour que les fleurs durent longtemps, il est préférable de ne pas les exposer à une lumière trop vive ou à du soleil direct.

• Il faut également éviter de mettre les pots dans des endroits propices aux courants d'air.

• Une petite astuce consiste à tourner régulièrement les pots pour que les fleurs reçoivent la même luminosité de tous les côtés et gardent leur équilibre.

Conseils divers :

• Noter les coordonnées de la plante, la date de plantation et la date de floraison.

Ces remarques serviront l'année suivante pour éviter les erreurs ou renouveler de même si la réussite était au rendez-vous.

• Attention si on installe plusieurs bulbes dans le même contenant ils ne doivent pas se toucher ni toucher les parois du contenant.

• Si vous plantez plusieurs bulbes dans des pots différents, vous pouvez installer de belles étiquettes pour les repérer.
... ...

AUTRES COUPS DE POUCE


CLIQUEZ POUR VOIR TOUS LES COUPS DE POUCE

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

1 question a déjà été posée :

Jacinthe ou hyacinthus orientalis, En forçage doit-on changer l'eau... - question 14055. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Elle ne résoud pas votre problème ?

N'hésitez-pas à poser la vôtre, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

FORMULAIRE UNIQUE


Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM  et ne pas être reprises ici.

Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à droite de chaque page.
 

BULBES - CULTURE FORCEE ou FORCAGE - IMPRIMER CETTE PAGE


HOMEJARDIN vous propose d'imprimer cette page mais cette offre est réservée à un usage personnel.

Nous contacter pour toute autre utilisation, notamment commerciale, une réponse vous sera apportée dans les 24 H

Merci pour votre compréhension.

Imprimer cette fiche

 


 


© 2007-2017. homejardin.com
Droits enregistrés sous le n°00045038
auprès de copyrightdepot.com
Hébergeur : ONLINE SAS
BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour jeudi 2 novembre 2017
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Nous contacter