Hormone de bouturage

Recherche personnalisée

 

HORMONE DE BOUTURAGE - TRAITEMENT BIOLOGIQUE ET ENVIRONNEMENTAL



L'Hormone de Bouturage est également parfois appelée Hormone d'Enracinement.

On en trouve de la prête à l'emploi dans le commerce, mais il est aussi possible de créer ses propres hormones de bouturage, avec des astuces de "grand-père" jardinier.




QU'EST-CE QUE C'EST ET A QUOI CA SERT :


L'hormone de bouturage est à base d'une substance, de l''acide b-indole butiryque, qui permet aux boutures de s'enracinement plus facilement et plus rapidement.

Les produits que l'on trouve dans le commerce sont constitués d'hormones synthétiques qui reproduisent celles que les végétaux secrètent de manière naturelle.

Généralement ils contiennent également un produit fongicide anti-pourriture.

On la trouve en poudre, en liquide ou en gel.

L'hormone de bouturage favorise et accélère le processus d'enracinement en stimulant le système racinaire.


PRECAUTIONS D'EMPLOI ET CONSERVATION :


Il faut bien refermer les sachets après emploi.

Au réfrigérateur, le produit se conserve un an.

Vérifier les dates de péremption sur les emballages, car passé ce délai, le produit n'est plus efficace.


QUELS VEGETAUX SONT CONCERNES :


La plupart des fleurs, des plantes d'intérieur, des arbres et des arbustes apprécie ce traitement.

L'utilisation de l'hormone de bouturage est plus particulièrement adaptée aux bouturages difficiles comme ceux des arbustes à bois dur.

Par contre, pour les plantes qui se bouturent facilement comme les misères, l'emploi de l'hormone n'est pas nécessaire.

L'utilisation est également fortement déconseillée en cas de bouturage de racine. En effet, il y aurait profusion de pousses mais de petite taille et sans intérêt qui entraineraient la mort du plant.


COMMENT L'UTILISER :


Mettre un peu de poudre d'hormone dans une coupelle.

Tremper le bas de la bouture sur environ deux centimètres, la partie qui ira dans la terre, dans la coupelle.

Si la tige est trop sèche, il est possible de la mouiller légèrement pour une meilleure adhérence.

Tapoter la bouture pour enlever l'excédent de poudre, la couche doit être fine et régulière.

Cette étape est très importante car un excès de poudre est nocif. Un surdosage entraine des malformations et entrave l'enracinement et le bon développement de la bouture.

C'est pour éviter le risque de surdosage que beaucoup de jardinier préfère le gel, qui est plus facile à appliquer et à doser,  à la poudre.



HORMONE DE BOUTURAGE "MAISON" :


Eau de Saule :

Toutes les variétés de saules peuvent être employées.

Une fois l'eau de saule préparée, elle forme une sorte de gel,  tremper simplement l'extrémité des boutures dedans pendant 24 heures avant de les mettre dans les pots.

Il est préférable de faire des petites quantités car les propriétés ne sont actives que pendant environ 48 heures.

Par contre l'eau de saule peut facilement se conserver, dans des petits contenants comme des bacs à glaçons. C'est ainsi pratique d'en avoir toujours à portée de main, sans gaspillage.

Il existe plusieurs techniques pour réaliser l'eau de saule.

Mettre à tremper des branches de saule, écrasées avec un marteau par exemple, dans de l'eau de pluie de préférence. Laisser macérer pendant 24 à 36 heures.
Mettre des branches de saule à tremper dans de l'eau de pluie pendant au moins 4 semaines.

Couper des tronçons de branches de saule d'environ 5 cm et les mettre dans une casserole d'eau. Faire chauffer, à couvert, pendant 2 heures en surveillant bien car la préparation ne doit surtout pas bouillir. Laisser ensuite refroidir et reposer pendant 12 heures.

Eau de Ronce :

Le principe d'utilisation et de conservation est le même qu'avec l'eau de saule.

Prélever des jaunes racines ou radicelles bien blanches de ronce. Les passer sous l'eau pour enlever la terre qui les entoure. Les hacher grossièrement et les laisser tremper dans de l'eau, de pluie de préférence pendant 24 heures.

Les racines de ronce peuvent également être mises à chauffer comme le saule.

Grains de Céréale :

C'est une méthode qu'utilisaient très fréquemment les anciens jardiniers.

Dans le bas de la bouture, insérer un grain de blé, d'avoine ou d'orge.

En germant le grain secrète une substance qui favorise bien l'enracinement de la bouture.

La germination des grains, peut être légèrement démarrée au préalable dans un coton humide.

Il est parfois impossible d'insérer le grain car la boutures est trop fine. Dans ce cas, il suffit de mettre la bouture en contact avec le grain dans le pot ; on peut aussi les fixer ensemble avec un peu de raphia.



VOUS AVEZ UNE QUESTION ?


1 question a déjà été posée :


Eau de saule durée de conservation, efficacité... - question 1722. Cliquez pour lire la suite et la réponse.

Elle ne résout pas votre problème ?

N'hésitez-pas à poser la vôtre, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

FORMULAIRE UNIQUE
:

N'oubliez-pas aussi que vous avez aussi le FORUM à votre disposition.

HORMONE DE BOUTURAGE - IMPRIMER CETTE FICHE


HOMEJARDIN vous propose d'imprimer cette fiche, mais cette offre est réservée à un usage personnel.

Nous contacter pour toute autre utilisation, notamment commerciale, une réponse vous sera apportée dans les 24 H

Merci pour votre compréhension.


Imprimer cette fiche

STATISTIQUES





© 2007-2013. homejardin.com
Droits enregistrés sous le n°00045038
auprès de copyrightdepot.com
Hébergeur : ONLINE SAS
BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour mercredi 16 avril 2014
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Nous contacter